Comment protéger vos enfants de la lumière bleue?

4 min read | 12/03/2021

Tout savoir sur les dangers de la lumière bleue et comment les en protéger

La lumière bleue que dégagent les écrans est nocive pour la vue et particulièrement pour les plus petits : en effet, leur cristallin est nettement plus perméable aux rayons nocifs de cette lumière, ce qui entraîne de multiples troubles en plus de détériorer la rétine (et donc la vision) de manière définitive.

Au-delà des risques habituellement associés à l’exposition à la lumière bleue (migraine, fatigue visuelle, DLMA, etc.), d’autres dangers sont de plus en plus mis en avant chez les plus jeunes.


L’exposition des enfants à la lumière bleue des écrans, un problème de société et de santé publique


Bien sûr, impossible de nier que le numérique (au travers de ses outils) a des effets positifs considérables pour les enfants, notamment en améliorant l’acquisition des connaissances et des savoir-faire. Si l’école continue sa transformation digitale, c’est aussi parce que les outils informatiques et numériques contribuent à la formation de la pensée et à l’insertion sociale des enfants et des adolescents, tout en apportant de nouvelles méthodes pédagogiques.

Une chose est sûre, en revanche : lorsqu’ils sont trop ou mal utilisés, les écrans peuvent être réellement dangereux pour la santé, à tout âge, mais encore davantage pour l’enfant. La prudence des parents, des enseignants et des proches est donc de mise. Le rétroéclairage LED de nombreux écrans est ici en cause, en raison de la lumière bleue émise.

Apprentissage sur écran à l'école, jeux sur l'iPad à la maison, dessins animés, jeux vidéo… les écrans font aujourd’hui partie intégrante de la vie de nos enfants.


Les effets secondaires néfastes des écrans chez les enfants

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire), suivie par d’autres organismes et institutions, met en garde contre une exposition excessive aux écrans dès le plus jeune âge.


Troubles du sommeil, de l’attention et autres

D’abord, regarder trop souvent les écrans pourrait être associé à des troubles de la mémoire, du sommeil, de l’attention et bien sûr de la vue. Si le nombre d’enfants qui doivent porter des lunettes de plus en plus jeunes est en constante progression, ce n’est pas un hasard.

Fatigue, maux oculaires, troubles du sommeil… les problèmes liés à la lumière bleue des écrans sont encore plus forts pour les enfants que pour les adultes.



Fin 2020, dans le cadre du congrès de l'European College of Neuropsychopharmacology à Paris, plusieurs études récentes ont apporté de nouveaux éléments. Elles soulignent le lien entre lumière bleue des écrans et troubles du sommeil conduisant à des troubles du déficit de l'attention et d'hyperactivité (TDAH) chez les petits.

Dégradation de la vision à long terme

Le cristallin des enfants étant en plein développement, il ne joue pas parfaitement son rôle de filtre avant l’âge de 10 ans. La lumière bleue peut pénétrer jusqu’à la rétine et endommager l'œil et la vision sur le long terme. Ce risque peut sembler inquiétant, et il l’est, d’où l’importance de réduire le temps passé devant les écrans et/ou de se protéger, car le risque augmente à mesure que l’exposition augmente.




Des solutions variées pour protéger les enfants des risques de la lumière bleue et des écrans


La règle 3-6-9-12 du psychiatre Serge Tisseron

Serge Tisseron est un psychiatre français qui a notamment fondé l’association 3-6-9-12 et la règle du même nom. Son objectif est de protéger les enfants des dangers des écrans et de leur apprendre à s’auto-guider et à s’auto-protéger.

En quoi consiste cette règle ? C’est simple :

  • Avant 3 ans, pas de télévision

  • Avant 6 ans, pas de console de jeux

  • Avant 9 ans, pas d'internet

  • Avant 12 ans, pas d'internet seul

Un enfant qui respecte ces seuils part déjà avec de bonnes bases et évite une partie des risques liés aux écrans. Mais évidemment, ce n’est pas suffisant.

6 astuces pour réduire l’impact de la lumière bleue chez l’enfant

Pour compléter les mesures plus globales déjà mentionnées, certains “trucs” peuvent aussi limiter les risques au quotidien :

  • Veiller à ce que les enfants restent à bonne distance des écrans : au moins 3 mètres devant une télévision et 60 cm devant un ordinateur ou une tablette

  • Faire une pause loin de l’écran toutes les 20 minutes

  • Baisser la luminosité des écrans jusqu’à transformer le blanc en gris

  • Appliquer des filtres anti-lumière bleue sur les écrans

  • Éviter les écrans au moins 2 heures avant le coucher

Une dernière solution, plus efficace mais moins évidente de prime abord, est de protéger les yeux des enfants grâce à des lunettes anti-lumière bleue adaptées.


Afin de protéger les enfants de la lumière bleue des écrans et de ses effets néfastes, les solutions existent et elles sont pour la plupart accessibles. Réduire les écrans, mieux les utiliser, s’équiper avant de s’y exposer… le plus efficace reste encore de multiplier les solutions pour en maximiser les effets positifs.


Derniers articles

3 conseils pour protéger ses yeux de la lumière bleue

Comment se prémunir de la lumière bleue?

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, afin de vous offrir la meilleure expérience sur le site.

En savoir plus

Qualité optique

Produits conçus par des ophtalmologues. Dispositif médical certifié.

Livraison standard offerte

À partir de d'achat

Service client ♡

Besoin d'aide ? Un doute sur la correction ? Notre service clients est disponible par téléphone au +33 1 82 88 44 54.

Échange ou remboursement

sous 30 jours. Garantie 2 ans.

Pro

Accès au site professionnel

Devenir revendeur

Devenir distributeur

Noozletter
?
Changer de boutique:
EUR
Changer de langue:
© 2021 NOOZ.
Mentions légales